Quels vins pour quels repas ?

      No Comments on Quels vins pour quels repas ?

 

Tout est fin prêt pour passer un bon moment avec vos amis ou en famille. La table est bien dressée et le menu est riche en couleurs. Chacun va pouvoir se régaler, mais vous avez l’impression que quelque chose manque. Le vin peut-être ? Bien sûr ! Comment passer une si belle soirée sans boire du vin à la fin du repas ? Là encore, une autre interrogation se soulève. Quel vin choisir en fonction du repas ? Ce n’est pas facile de se décider, surtout si vous ne vous y connaissez pas en plus.

Voici quelques pistes à suivre.

Règles à suivre

Tous les amateurs de vins vous le diront. Il est important de bien faire l’association entre le plat et le vin. Il est par exemple possible de choisir DU Pinot Gris pour compléter du foie gras, tout comme le Bordeaux se joint bien à la viande d’agneau. Par contre, vous devez absolument éviter les combinaisons douteuses. L’illustration la plus adéquate serait par exemple de servir de l’huitre avec un vin aux arômes floraux. Pour contenter vos papilles, il est plus que nécessaire d’harmoniser le vin et le plat qui l’accompagne.

Voici quelques combinaisons qui feront à coup sûr des étincelles :

  •         Le vin et la viande : optez pour un vin corsé et tannique, s’il s’agit d’une viande rouge. Quant à la viande blanche, elle s’accompagne mieux d’un vin blanc ou d’un rouge léger.
  •         Vin et produits de la mer : la meilleure combinaison s’obtient avec le vin blanc, puisque les poissons et les crustacés se savourent moins avec les tanins.
  •         Vins et fromages : le choix est le plus souvent porté sur le blanc, mais vous pouvez aussi opter pour du rouge à condition qu’il soit assez souple.

Une petite astuce consiste à associer les vins avec les plats de la région dont ils sont originaires. Cela est dû au fait qu’ils ont les mêmes caractéristiques organoleptiques. Il s’agit notamment du climat qui peut être :

  •         Montagnard
  •         Méditerranéen
  •         Océanique
  •         Continental
  •         Etc.

La succession des vins pendant le repas    

La première complexité consiste à créer un accord horizontal. Ce qui signifie la concordance entre le plat et le vin qui l’accompagne. Mais, il faut aussi réaliser un accord vertical. C’est-à-dire l’ordre dans lequel les vins se succéderont pendant le repas. C’est la meilleure manière de réussir la combinaison entre eux. Vous devez vous assurer de respecter une règle toute simple. Le vin que vous buvez ne doit pas vous faire regretter celui que vous venez de boire. Les vins doivent se succéder de façon constante et continuelle, en présentant des vins de plus en plus qualitatifs.

Petite mise en situation :

  •         Présentez d’abord un vin blanc avant de proposer un vin rouge.
  •         Proposez un vin jeune avant de servir un vin de garde.
  •         Vient en fin de repas le vin de dessert ou un vin blanc moelleux.

Comme il est possible de s’en douter, des exceptions existent et varient selon les caractéristiques de chaque vin. Vous pourrez servir un vin rouge avant un vin blanc, s’il a un fort caractère et une plus grande complexité. Les spécialistes déconseillent de proposer plus de trois vins différents pendant un repas. Cela permet de maintenir une certaine harmonie dans la dégustation et la succession des plats.

Voilà l’essentiel de ce qu’il faut savoir à propos de l’association des vins et des repas. Vous n’aurez désormais plus aucune excuse pour rater vos moments de convivialité. Il ne vous reste plus qu’à mettre en pratique tout cela.